Newsletter N°3 (Septembre 2019)

PLASTIQUE ET ENVIRONNEMENT

La Fédération de la Plasturgie et des Composites soutient la démarche d’économie circulaire portée par le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et appelle au dialogue avec l’ensemble des parties prenantes sur la question de la mise en place des Responsabilités Elargies du Producteur (REP).

« Nous ne pouvons que soutenir activement un projet de loi ambitieux, qui va favoriser une approche responsable des plastiques. Ce sont des matériaux clefs de la transition écologique, car ils sont recyclables et permettent de limiter notre impact carbone »

Benoit HENNAUT, Président de la Fédération de la Plasturgie et des Composites. 

LE PLASTIQUE c'est toujours fantastique...

Monsieur Hervé GOALARD Directeur Technique

L’image du plastique (et par voie de conséquence des plasturgistes) est quelque peu mise à mal depuis quelques temps maintenant.  Et pour cause, nous retrouvons dans bon nombre d’endroits des déchets plastiques en quantités importantes venant souiller et polluer notre belle planète. Ce n’est certainement pas que la faute du plastique, qui lui n’a rien demandé, mais bien de l’homme qui n’est pas toujours bien éduqué et responsable dans ses actes.

Même s’il y a une prise de conscience de la part de l’être humain, son changement de comportement risque d’être long et pas forcément toujours tenu des faits. Aussi, nous nous devons de travailler tous ensemble de sorte à faire que nous utilisions cette ressource (le plastique) à bon escient et en ayant à chaque instant une démarche et une volonté environnementales.

Il se développe aujourd’hui des solutions, démarches et alternatives  qui vont nous permettre de continuer à utiliser le plastique tout en préservant notre environnement. L’écoconception, les bioplastiques, les plastiques recyclés en sont des exemples.

L’Ecoconception : Boursier Sogreg met à disposition son BE, son retour d’expérience afin d’aider à optimiser la conception des produits pour éviter de les « surdimensionner » notamment au niveau des épaisseurs afin de réduire la consommation et l’utilisation de plastiques par exemple…

Les Bioplastiques : nous recherchons et travaillons depuis plusieurs années à trouver des alternatives aux thermoplastiques standards. Nous avons eu l’occasion de transformer des matières à base d’amidon de pomme de terre, sciure de bois, PLA, etc. Nous poursuivons nos recherches et essais afin de constituer une base de travail et de références les plus exhaustives. Aujourd’hui certaines de ces matières sont plus onéreuses que les thermoplastiques usuels mais l’association d’une conception optimale, et des volumes permettront à court ou moyen terme de proposer des solutions économiquement viables. Mais aujourd’hui doit-on se focaliser uniquement sur la partie économique ?

Sur ce thème des Bioplastiques, je vous propose de lire notre article dédié à ce sujet.

« En 2017, Edouard Philippe avait assigné à la France l’objectif de recycler 100% de ses déchets en plastique en 2025 contre 22% en 2016…. »

Les Echos du 12 Juin 2019.

 

« Trier et recycler les plastiques usagés représente un incroyable levier pour s’engager dans l’économie circulaire et le développement durable. C’est un effort qui doit être porté aussi bien par les industriels, que par les particuliers. C’est ainsi que cessera l’amalgame entre plastiques et déchets »

Benoit HENNAUT, Président de la Fédération de la Plasturgie et des Composites.

Les Recyclés :  Nous les premiers, nous nous devons de recycler. Un grand nombre des rejets plastiques liés aux démarrages, fin de productions, pièces NC sont ainsi broyés ou mis à disposition de prestataires tels que Paprec qui retraite et revalorise ensuite les déchets collectés. Ceci permet, pour certains de ces rejets, d’entamer une deuxième vie par le biais du recyclage. Nos fournisseurs de matières proposent également des plastiques issus du recyclage.

Pour certaines applications, la route est longue et beaucoup de contraintes réglementaires ne nous autorisent pas à pouvoir franchir le pas notamment pour les applications médicales. Boursier Sogreg se penche sur la question afin de voir sur quels produits et comment utiliser des matières « recyclées ». L’entreprise attend également de la part de ses partenaires d’être sollicitée sur ce type d’étude. 

On le voit bien, la filière plastique est en pleine réflexion, évolution et mutation  et c’est ce qui rend le plastique toujours aussi fantastique…

Hervé GOALARD                    

PRESENTATIONS

Depuis début Juillet, notre équipe commerciale est renforcée.

Benoît CHAVES a rejoint notre société en qualité de chargé d’affaires. Ce jeune ingénieur de 24 ans, diplômé de l’INSA de Lyon, a débuté son expérience professionnelle dans la plasturgie chez Arkema avant d’effectuer son VIE en Slovaquie au sein d’une filiale de Plastic Omnium.

Bienvenue Benoît, nous te souhaitons de belles affaires et une pleine réussite pour ta mission.

Ça y est, l’entreprise Boursier Sogreg vient de rentrer sa première presse électrique (presse hybride plus exactement).

Pour cet investissement la société a donné la primeur à la maison KraussMaffei en s’équipant d’une KM160T dotée d’un nombre impressionnant d’options.

L’idée germait depuis quelques années et le souhait de maintenir son parc machines toujours performant a largement motivé l’entreprise à franchir le pas.

Ce type de machine permet notamment de proposer une grande souplesse dans sa cinématique tout en offrant vélocité, précision et répétabilité dans ces mouvements.

Etant électrique sur ses parties plastification et mouvement de plateaux, elle a l’avantage d’être parfaitement silencieuse ce qui va contribuer au bien être du personnel travaillant à proximité.

D’autre part, équipée d’une centrale hydraulique annexe, elle autorise le montage de moules dotés de noyaux à commande hydraulique

Enfin, une presse électrique c’est 20 à 30% de consommation électrique en moins par rapport à une presse hydraulique de même tonnage ce qui nous permet de rester cohérent avec notre stratégie environnementale qui a pour objectif de réduire nos consommations dans un souhait de conservation de notre patrimoine naturel.

RENDEZ-VOUS au Salon A3P de Biarritz

Nous exposons au congrès international A3P de Biarritz, qui, cette année traite les thèmes du propre et du stérile.

Le sujet de la « Contamination Control Strategy » est notamment abordé lors des conférences.

Nous nous associons avec notre partenaire Lourd’Innov, spécialiste des technologies visant à améliorer le confinement des produits stériles et sensibles. Steripass®, conjointement développé par nos deux sociétés, sera mis à l’honneur lors de ce salon

Rendez-vous au stand B1