Newsletter N°6 (Juillet 2020)

BOURSIER SOGREG FACE A LA CRISE - COVID 19

Monsieur Hervé GOALARD Directeur Technique

Comme tout le monde en France et dans le monde, l’entreprise Boursier-Sogreg a dû faire face à une situation inédite liée à la pandémie mondiale.

Phase1 : L’avant crise sanitaire et l’avant confinement

Le premier trimestre 2020 était placé sous de très bons hospices pour l’entreprise. En effet, une activité soutenue, de nouveaux projets  confiés, une confiance de l’ensemble des partenaires de l’entreprise nous ont permis de démarrer l’année sur les chapeaux de roue, se traduisant par une croissance de +18% à fin Mars. Les perspectives pour le reste de l’année se présentaient également de manière très favorable en fin de premier trimestre.

Phase 2 : Le confinement

Suite aux annonces successives faites par le président de la république et par son chef de gouvernement, l’entreprise Boursier-Sogreg a dû mettre toutes les mesures nécessaires pour préserver la santé des ses collaborateurs et de leurs proches (communication sur les gestes barrière, distanciation physique, établissement d’un protocole sanitaire, télétravail, …) tout en prenant la décision de poursuivre son activité.

En effet, l’entreprise réalisant plus de 70% de son CA pour le secteur médical, elle se devait de maintenir son activité au moins sur ce secteur. On le comprend bien, les utilisateurs des dispositifs médicaux comptent vraiment sur les fabricants et sur toute la chaîne de la valeur dont nous faisons partie pour être approvisionnés de produits et systèmes dont ils ne peuvent se passer au quotidien.

Toute l’équipe Boursier-Sogreg a rapidement pris conscience de cela est s’est vraiment sentie portée par cette mission qui prenait alors tout son sens à ce moment précis.

Pour autant, cette période particulière a marqué des disparités dans la répartition de la charge de nos ateliers (mécanique et moules par rapport à l’injection plastique).

En effet, lors du confinement, les développements de nouveaux projets ont très fortement marqué le pas alors que la production de pièces injectées pouvait connaître une certaine croissance selon les secteurs d’application.

Pour faire face à cela et pour ne pas abuser des mesures proposées par l’état, nous avons joué sur la polyvalence et sur le très bon état d’esprit des salariés de l’entreprise pour mettre à contribution les techniciens, les opérateurs, les compagnons de la mécanique, les magasiniers, les cadres, sur des postes de production autres que ceux pour lesquels ils avaient été embauchés.

Ces mesures nous ont permis de réduire au minimum le recours à l’activité partielle (sollicitation uniquement de Avril à Juin et prise en charge totale par l’entreprise sur Mars avec maintien des salaires pour tous). Ainsi, nous avons pu poursuivre une activité quasi normale et maintenir un lien social et professionnel indispensables au maintien du moral des troupes. Par ailleurs, la communication auprès des salariés a été renforcée sur cette période floue afin de rassurer,  écouter et éclairer leurs attentes et interrogations.

Cette crise a permis également de mettre en relief certaines anomalies ou incohérences quant à la stratégie économique de certains acteurs du pays.  Il faut maintenant une réelle prise de conscience de la part de nos politiques notamment pour aider les industries à relocaliser et réindustrialiser en Europe et plus précisément en France.

Nous avons pu constater lors du confinement une recrudescence des consultations en lien plus ou moins direct avec la pandémie.

Malheureusement, à ce jour, force est de constater que peu de ces projets « urgents » et stratégiques ont été attribués à des producteurs nationaux préférant encore une fois un développement et un approvisionnement en provenance de pays dits « low cost ».

Toutefois, il reste, pour notre part, quelques chiffrages en cours et espérons bien pouvoir récupérer des affaires pour lesquelles nous sommes bien placés ce qui donnerait du sens à cette prise de conscience absolument nécessaire si nous souhaitons conserver nos savoirs et savoir-faire et assurer un avenir à nos  industries.

Phase 3 : Le déconfinement

La date officielle du déconfinement est le 11 Mai 2020. Pour l’entreprise Boursier-Sogreg, cela n’a pas changé grand-chose dans un premier temps car nous avons privilégié le télétravail pour ceux qui le pouvaient et nous avons maintenu le protocole sanitaire mis en place.

Le déconfinement a été accompagné de beaucoup d’interrogations : quels sont les risques ? Comment va reprendre l’activité générale ? Qu’en est-il de nos confrères ? quelles conséquences économiques ? …

Aujourd’hui nous n’avons pas réponse à toutes ces questions mais nous pressentons un léger fléchissement de l’activité même si celui-ci est plutôt mineur pour le moment.

Nous constatons à l’heure actuelle pour l’ensemble des projets pas mal d’attentisme, d’observation, de frilosité.

L’entreprise Boursier-Sogreg, même si elle reste vigilante, souhaite poursuivre son plan de développement et d’investissement en cohérence avec la définition de sa stratégie et prévoit notamment d’investir dans une machine de fabrication additive pour polymères d’ici la fin de l’année et maintien sa participation aux salons MED’INOV et A3P qui se tiendront sur le deuxième semestre 2020.

L’entreprise met tout en œuvre pour reprendre la bonne dynamique de son activité le plus rapidement possible et saisir toutes les opportunités qui se dessineront après cette crise. Nous pensons que le modèle économique tel que nous le connaissons aujourd’hui  sera revu et nous souhaitons être prêt et acteur principal de cette nouvelle définition.

TOUTES LES ÉTAPES d'UN développement EN INJECTION PLASTIQUE

Du lancement d’un projet à la validation des échantillons initiaux ont lieu plusieurs étapes importantes. L’organisation et les services de votre partenaire sont primordiaux pour la réussite de votre projet. Avec cette infographie, retrouvez toutes les phases détaillées de votre futur projet.

ISO 13485 : avoir des sous-traitants certifiés, un élément important dans la gestion des risques.

Avec les nouvelles exigences réglementaires liées à la certification des dispositifs médicaux, l’accent est mis sur la gestion des risques de toute la chaîne de valeur.

Salons 2020 : les dates sont confirmées

Boursier Sogreg vous accompagne pour la réalisation de vos projets en

injection plastique   et  mécanique de précision

 

contact@boursier-sogreg.com